Industrie : le groupe Serge Ferrari adapte son activité

 |   |  231  mots
(Crédits : DR)
Le développeur et fabriquant de toiles composites Serge Ferrari adapte sa production européenne.

Depuis le 16 mars, le groupe Serge Ferrari, originaire du nord-isère, a suspendu, pour deux semaines dans un premier temps, l'activité de certains de ses sites : en Italie pour Plastitex, en France et pour l'un de ses deux sites de fabrication en Suisse - le deuxième site fonctionnant à activité réduite pour un délai de deux semaines renouvelables.

Le groupe, concepteur, développeur et fabriquant de toiles composites innovantes entend ainsi "assurer la protection et la sécurité de ses employés", précise-t-il dans un communiqué.

Néanmoins, le groupe poursuit ses activités logistiques essentielles permettant la distribution et l'expédition de commandes en France, en Suisse et en Europe "grâce à un stock de produits finis suffisamment élevé".

Ces activités logistiques sont en revanche interrompues en Italie chez Plastitex. Les autres filiales internationales du groupe opèrent également grâce à leur propre stock, "à un rythme dépendant de l'évolution de la pandémie et des préconisations gouvernementales de chaque pays".

"Situation financière solide"

Pour l'instant, le Groupe Serge Ferrari indique "disposer d'une situation financière solide qui lui permet de faire face à cette pandémie", avec, au 31 décembre 2019, 26,7 millions d'euros de trésorerie et équivalents de trésorerie. En complément, le groupe pourrait "mobiliser des lignes de financement confirmées mais non utilisées d'un montant total de 25 millions d'euros".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :