Auvergne-Rhône-Alpes : la région suspend ses chantiers

 |   |  259  mots
(Crédits : Laurence Barruel)
La région Auvergne-Rhône-Alpes annonce mettre ses chantiers à l'arrêt, notamment ceux en cours dans les lycées dont elle a la charge.

C'est une demande insistante des professionnels du bâtiment et des travaux public, tant au niveau national que régional.

"Aujourd'hui, force est de constater que les conditions sanitaires exigées ne peuvent être réunies sur la très grande majorité des chantiers de bâtiment : partage d'espaces de travail restreints sur les chantiers de construction ou de rénovation avec l'interaction de plusieurs corps d'état, ou encore déplacement impossible des équipes car aucune entreprise ne peut disposer d'un parc automobile suffisant," constatent, dans un communiqué commun, la Fédération du bâtiment et la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes.

Ils réclament un arrêt collectif des chantiers et l'extension des mesures de chômage partiel à l'ensemble de la profession.

Une demande que le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes estime "légitime", comme il l'indiquait ce matin sur les ondes de France Bleu même s'il n'a pas le pouvoir de répondre à cette mesure.

Néanmoins, il prend l'initiative de suspendre les chantiers dont la région est donneuse d'ordre.

Et notamment ceux des grands chantiers de lycées en cours dans la région.

"Ces arrêts devraient se faire sans pénalités pour les entreprises", indique-t-on du côté de l'exécutif régional.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :