Coronavirus : la métropole de Lyon met en place le service minimum et ferme les berges du Rhône

 |   |  477  mots
(Crédits : S.Borg)
Pendant l'épidémie de Coronavirus la Métropole de Lyon met en place un service public minimum.

Suites aux mesures de confinement national annoncées par le président de la République, la Métropole de Lyon, dont les mandats de conseillers viennent d'être prolongé jusqu'à la prochaine élection, organise des services publics minimums afin d'assurer la continuité de ses services.

La Métropole, via communiqué, a annoncé une série de mesures mises en place dès ce week-end et qui pourront évoluer en fonction de la situation sanitaire.

  • Priorité donnée à la collecte des déchets afin d'assurer le plus grand nombre de tournées. Des agents du nettoiement se sont portés volontaires pour assurer les opérations de collecte et sont aujourd'hui en cours de formation. La collecte de tri est également assurée. Les maires seront informés des éventuelles annulations de tournée.
  • Afin de privilégier la collecte des déchets, les opérations de nettoiement sont réalisées à 30%.
  • Depuis mardi 17 mars 2020 à midi, toutes les déchetteries métropolitaines sont fermées au public. Tous les services de collecte de déchets occasionnels (déchetteries mobiles, déchetteries fluviales, et points d'apport volontaire déchets verts) sont également suspendus jusqu'à nouvel ordre tout comme les sites partagés de compostage.
  • Les travaux de voirie urgents sont maintenus.
  • Le service Vélo'V est pour le moment maintenu afin de permettre aux personnels soignants ou en charge de fonctions essentielles de se déplacer.
  • Fermeture des services Bluely et Citiz et Yea !.
  • Fermeture des Maisons de la Métropole : seules les consultations urgentes sont assurées. Une permanence téléphonique est maintenue.
  • Les services de Protection Maternelle et Infantile restent ouverts 1 jour par semaine pour les consultations urgentes.
  • La métropole avait déjà annoncé l'automaticité de la reconduction des aides sociales (pour les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), de l'Aide Personnalisée Autonomie (APA)...) et des mesures d'urgence pour les entreprises du secteur de la restauration avant d'autres actions à venir.

"Nous devons également soutenir nos entreprises, le secteur culturel et tous les secteurs qui sont très fragilisés par cette crise. Nous travaillons d'ores et déjà à la mise en place d'un fonds de soutien pour le monde économique et culturel. Mais, l'urgence est aujourd'hui au strict respect des consignes du gouvernement et j'en appelle à la responsabilité de tous pour qu'elles soient suivies," a indiqué David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon.

Fermeture des berges du Rhône

Après l'annonce de la fermeture de tous les parcs de la Ville de Lyon, aires de jeux comprises, le préfet du Rhône et le président de la Métropole de Lyon ont pris la décision de fermer les berges du Rhône. Une mesure effective, destinée à éviter les regroupements, dès demain matin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :