Les femmes et l'entrepreneuriat en Auvergne-Rhône-Alpes

 |   |  237  mots
(Crédits : Istock)
La Banque de France révèle les chiffres de l'entrepreneuriat féminin en Auvergne-Rhône-Alpes. Ils sont légèrement supérieurs à la moyenne nationale pour l'année 2019.

En 2019 en Auvergne-Rhône-Alpes, l'analyse des données économiques par la Banque de France permet d'affirmer que 24,4% des entreprises (117 313) sont dirigées par des femmes. Ces données sont légèrement supérieures à la moyenne nationale, qui s'établit à 23,8%.

Dans la région, 65% des entreprises gérées par des femmes interviennent dans des activités de services et 23% dans le commerce. A noter que 5 255 entreprises dirigées par un femme présente un chiffre d'affaires supérieur à 750 000 euros, ce qui représente seulement 15% de l'ensemble des entreprises cotées par la Banque de France en Auvergne-Rhône-Alpes.

Des performances économiques inégales

La Banque de France rapporte que, si l'on rapporte le résultat courant avant impôts au chiffre d'affaires, les performances économiques des entreprises dirigées par les femmes devancent les hommes dans le domaine du commerce (4,1% pour les femmes contre 3,2% pour les hommes). Par contre, elle sont à égalité dans le monde de l'industrie et sont en retrait dans les services (6,9% pour les femmes contre 8,6% pour les hommes alors qu'elles sont plus nombreuses.)

Une enquête menée par la Banque de France auprès de dirigeants et acteurs économiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes met en avant les motivations des femmes à devenir cheffe d'entreprise : "être indépendantes financièrement, s'épanouir à titre personnel et de relever les challenges qui s'offrent à elles". Des motivations classiques, que l'on retrouve également chez les hommes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :