Auvergne-Rhône-Alpes lance le CFA de la Gastronomie

 |   |  361  mots
(Crédits : Pexels/CC0 License.)
La région Auvergne-Rhône-Alpes investit 5 millions d'euros pour le CFA de la Gastronomie. Il ouvrira ses portes sur le site du château de Lacroix-Laval, à Marcy-L'Etoile.

La Région investit 5 millions d'euros pour le futur CFA de la Gastronomie d'Auvergne-Rhône-Alpes. C'est l'annonce faite ce lundi 27 janvier par Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes et Stéphanie Pernord Beaudon, vice-présidente de la région déléguée à la formation et à l'apprentissage.

Le projet global s'élève à 11 millions d'euros. Une façon pour la région de rappeler que sa priorité reste l'investissement sur les formations sur les métiers en tension, tels que celui de cuisinier, très demandé sur l'ensemble du territoire régional.

C'est le chef étoilé Christian Têtedoie qui est à l'initiative de la création de ce Centre de Formation des Apprentis. A ses côtés, regroupés dans une association intitulée Ecole secrète la Gastronomie, figurent le chef Jeremy Galvan, du restaurant éponyme également étoilé, Franck Sciessere, directeur de l'hôtel et restaurants La Cour des Loges, Leslie Moreau, directrice de l'hôtel et restaurant Lyon Métropole ou encore Laurent Duc, Président de l'UMIH Rhône et directeur de l'hôtel Ariana à Villeurbanne.

Pour eux, l'ensemble de la profession peine à recruter des jeunes formés et compétents (cuisine et salle) et il manquait un lieu de formation comme celui-ci pour compléter l'offre existante.

Appel à projet

En 2021, le CFA de la Gastronomie d'Auvergne-Rhône-Alpes, lauréat de l'appel à projet lancé par la Métropole de Lyon pour l'exploitation du site du château de Lacroix Laval à Marcy l'Etoile (un ensemble immobilier constitué d'un château, d'une orangerie et d'annexes accolées d'environ 3 950 m2 de surfaces utiles sur une parcelle d'environ 5 220 m2), s'installera donc "dans un lieu propice à l'épanouissement des apprentis".

"Ce sera un CFA unique en France parce qu'il sera dédié seulement à la gastronomie. L'objectif sera de préparer au mieux nos jeunes en alternance afin de les rendre opérationnels très rapidement et de leur transmettre l'excellence du savoir-faire et du savoir-être que nécessite ce métier. Je suis très heureux que la région Auvergne-Rhône-Alpes s'engage avec détermination dans ce projet", déclare Christian Têtedoie dans un communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :