Entreprise du futur se réinvente

 |   |  351  mots
Julia De Funes à l'affiche du 5e congrès Entreprise du futur
Julia De Funes à l'affiche du 5e congrès Entreprise du futur (Crédits : DR)
Initié par le groupe Visiativ il y a cinq ans, le congrès Entreprise du futur prend désormais son indépendance.

Lancé il y a cinq ans pour encourager la transformation numérique des PME et des ETI, le congrès Entreprise du futur s'est progressivement transformé pour devenir une activité à part entière : congrès annuel adossé à une plateforme digitale et une application réunissant une communauté de 19 000 membres, des lieux de rencontres physiques et quelques événements.

Une communauté "unique" (70% des membres sont dirigeants ou fondateurs, 80% sont des PME et ETI et 60% d'entre elles réalise + de 5 millions d'euros de chiffres d'affaires) et une activité événementielle qui va bientôt prendre son indépendance pour devenir une spin-off du groupe.

"Visiativ n'a pas vocation a être une agence événementielle. Pour le bien de certains projets, il faut savoir sortir", expliquait, il y a quelques semaines Laurent Fiard, le président du groupe à l'occasion de la présentation de son nouveau plan stratégique.

Nouveau concept

L'occasion pour l'équipe de réinventer le format actuel du congrès en modifiant ses modalités d'accès, déjà testé pour cette édition 2020. Désormais, le congrès est réservé à la communauté et l'entrée payante pour qui n'est pas membre.

"L'édition 2018 a réuni 5 000 participants, c'était trop. On perdait des dirigeants progressivement alors on a décidé de réduire les effectifs pour se concentrer sur la qualité. Cette année nous étions seulement 1 800 participants, un climat plus propice aux rencontres", explique Alban Guyot, le directeur général d'Entreprise du futur

Au cours de l'année, le congrès annuel sera enrichi de 200 événements par an, partout en France. Ils seront opérés en partenariat avec le campus de l'innovation The Camp, basé à Aix-en-Provence, et la cité numérique de Mulhouse, KMO. Ils deviennent de fait des espaces labellisés "Entreprise du futur" et donc accessibles à la communauté.

Entreprise du futur s'apprête également à lancer, dans les prochains mois, son émission de télévision "pour donner la parole aux TPE et ETI." Elle a choisi le nouveau média pro business de Stéphane Soumier, ex pilier de BFM business, Bsmart TV.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :