Bilan de la Fête des lumières 2019 : les gagnants et les perdants

 |   |  442  mots
(Crédits : Poësis)
Malgré un mouvement national de grève, la 20e édition de la Fête des lumières a réuni 1,8 millions de visiteurs. Une fréquentation stable par rapport à l'édition 2018 qui ne satisfait pourtant pas les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration.

Article publié le 10/12/19 à 16h20, mis à jour le 11/12/19 à 16h02.

Selon les chiffres officiels de la Ville de Lyon, la 20e édition de la Fête des lumières a réuni 1,8 millions de visiteurs. Une fréquentation équivalente à celle de l'an dernier malgré la suppression de la majorité des trains en circulation le week-end du 6 au 8 décembre.

Le secteur de l'hôtellerie et de la restauration évalue négativement les retombées économiques de la Fête des Lumières. Les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration ont déplorés de nombreuses annulations dû au contexte de grève nationale contre la réforme des retraites.

"Nous évaluons à 20 % le manque à gagner. Samedi soir, nous avons eu beaucoup d'annulations que nous avons dû combler par des prix très bas, la journée de dimanche était une catastrophe avec des chiffres plus bas qu'un week-end classique", précise Laurent Duc, président de l'Union des métiers et des industries de l'Hôtellerie (UMIH), également président du Rhône.

La restauration a enregistré des pertes conséquentes également. Certains restaurateurs ont vu jusqu'à la moitié de leur salle annulée, au dernier moment.

"Depuis 5 ans, la Fête des lumières ne répond pas...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :