Métropolitaines 2020 : Gérard Collomb en tête des sondages devant Bruno Bernard et David Kimelfeld

 |   |  321  mots
(Crédits : Ville de Lyon)
Un nouveau sondage Le Progrès, Franceinfo pour Ipsos-Sopra Steria place le maire de Lyon en tête des élections métropolitaine, devant Bruno Bernard (EELV) et David Kimelfeld (sans étiquette).

Les sondages d'opinion se succèdent. Et se ressemblent. Selon les résultats d'un sondage Ipsos -Sopra-Steria pour France Info, France Bleu et Le Progrès, l'actuel maire de Lyon, candidat à l'élection métropolitaine, se positionne en tête du premier tours des élections métropolitaines pour la seconde fois en quelques semaines avec 31% des intentions de vote devant Bruno Bernard (EELV, 19 %), David Kimelfeld (15 %), François-Noel Buffet (LR, 14 %), Andrea Kotarac (RN, 11 %), Annie Guillemot (PS, 6 %) et enfin LFI (4 %) - sans candidat identifié.

"Ces résultats sont encourageants : ils montrent que les habitants de la Métropole sont aujourd'hui nombreux à souhaiter que Gérard Collomb poursuive le développement de ce territoire, tout en tenant compte bien sûr des changements de notre société et des nouveaux défis qui s'imposent à nous", indique son équipe de campagne dans un communiqué.

Gérard Collomb : une figure lyonnaise populaire

Ces résultats s'expliquent, toujours selon son équipe, par la forte popularité de l'ancien ministre de l'intérieur et maire de Lyon depuis 2001.

"Avec un taux de popularité élevé (plus de 61% d'opinions favorables), le Maire de Lyon recueille ainsi le fruit de ses années de travail et de passion pour sa ville et pour la Métropole de Lyon," poursuivent-ils

Plus surprenant, ces résultats démontrent que sa popularité s'affranchit des couleurs politiques, Gérard Collomb jouissant d'une bonne opinion également auprès des électeurs d'EELV, du PS et du RN. Les Républicains quant à eux ne jurent que par lui (71% des sondés) ainsi que les anciens électeurs de François Fillon (76%).

Pour le candidat EELV, Bruno Bernard, ces bons résultats, qui positionnent son parti comme seconde force métropolitaine juste derrière Gérard Collomb, il s'agit là de la preuve d'une "envie d'écologie" des lyonnais.

François-Noel Buffet Buffet estime que "la marge de progression est importante" tandis que pour David Kimelfed "il faut intensifier la campagne".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2019 à 9:13 :
Combien d'abstention svp ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :