Startup : Smash clôture sa première levée de fonds

 |   |  232  mots
(Crédits : Smash)
Le service de partage de fichiers à la française Smash annonce la clôture de son premier tour de table. Le Lyonnais vient de lever 1,5 millions d'euros.

L'opération était dans les tuyaux depuis quelques mois : Smash a réalisé sa première levée de fonds de 1,5 million d'euros. La startup, qui a développé un service de partage de tous types de documents (taille illimitée, disponibilité du lien prolongée et pas de publicité), a séduit des business angels et un Family Office selon un communiqué de la startup.

Lire aussi : Smash : le service de partage de fichiers qui veut conquérir les entreprises

Ce montant sera dédié à son déploiement commercial national et international, conformément à son positionnement d'origine. Car Smash bâtit sa croissance sur le développement de sa solution sur le marché des entreprises (Universal Music, Gl events...et des institutionnels (Mairie de Paris...) avec des offres personnalisées.

Il servira aussi à l'amélioration technique de la solution de téléchargement via l'exploitation de l'intelligence artificielle et l'utilisation de la blockchain "pour répondre aux besoins de protection juridique de certaines de nos cibles", poursuit la startup.

Dans un premier temps, ces fonds devraient également servir à renforcer l'équipe actuelle de six salariés d'une "dizaine de collaborateurs" supplémentaires.

Très loin derrière le leader généraliste américain WeTransfer, qui intègre aussi une offre enrichie pour les professionnels, Smash entend néanmoins se positionner comme un challenger de taille sur le marché européen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :