Volotea va implanter sa 6e base française à l'Aéroport Lyon-Saint Exupéry

 |   |  391  mots
(Crédits : DR)
A l'horizon 2020, la compagnie aérienne Volotea installera sa sixième base française à l'aéroport Lyon Saint-Exupery. Une implantation qui devrait générer de nouvelles ouvertures de lignes et des emplois locaux.

La compagnie aérienne d'origine espagnole renforce sa présence française. Après Nantes, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse et Marseille, Volotea annonce l'ouverture de sa  base française à l'Aéroport de Lyon Saint-Exupery.

Depuis son arrivée à Lyon en avril 2018 avec son offre moyenne gamme - la compagnie réfute le terme de low cost - positionnée sur des connexions entre capitales régionales en vol direct, Volotea a enregistré une progression de son nombre de voyageurs (+182 %), est passé de 226 à 602 vols sur 8 destinations (une neuvième ouvrira en octobre prochain) et a enregistré des taux de remplissage de ses avions compris entre 82 et 98 % selon les cas - 54 000 passagers rien qu'entre juin et août 2019, avec 95 % de taux de remplissage.

"Fort de ces résultats très positifs, nous avons décidé de nous installer à Lyon et de contribuer au dynamisme de la Métropole. C'est grâce aussi nos très bonnes relations de travail avec Lyon Aéroport et tous les acteurs du territoire" souligne Pierfrancesco Carino, directeur des ventes de Volotea.

Retombées diverses

Les contours de cette installation sont encore flous. Mais Volotea devrait stationner au moins un avion, un Airbus A319, sur les terres lyonnaises et recruter au minimum 30 à 40 contrats locaux. Davantage si elle décidait d'en affecter plus d'un à sa base lyonnaise.

"Cela va nous permettre de répondre à l'un de nos objectifs : augmenter le trafic de l'aéroport. Car une base offre plus de souplesse à une compagnie en assurant par exemple de nouveaux créneaux et proposant de nouvelles lignes. D'autant que nous sommes dimensionnés pour les accueillir sans impact sur le reste de nos activités", se félicite Tanguy Bertolus, président du directoire de Lyon Aéroport.

L'aéroport de Lyon accueille déjà 3 bases françaises de compagnies aériennes (Easy Jet, Transavia et ASL) et le hub Air France / Hop.

Au-delà de l'emploi, cette arrivée offre de nouvelles opportunités touristiques pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui note un essor du tourisme urbain.

"Il y a un lien de cause à effet évident entre les ouvertures de ligne et l'augmentation des touristes en provenance de cette nouvelle destination. Cela touche des nouveaux publics qui ne serait pas venus sans cela. On ne peut que s'en réjouir", avance Lionel Flasseur, directeur général d'Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :