Le groupe Seb négocie le rachat du crêpier breton Krampouz

 |   |  295  mots
Le groupe Seb s'intéresse à la marque bretonne Krampouz
Le groupe Seb s'intéresse à la marque bretonne Krampouz (Crédits : Stephane Mahe)
Le géant Seb envisage d'acquérir la PME familiale bretonne Krampouze. Des négociations sont en cours pour le rachat de ce spécialiste de la crêpe bretonne qui s'exporte aux quatre coins du globe.

Le groupe Seb a annoncé par voix de communiqué sa volonté de racheter la PME bretonne Krampouz. Cette acquisition permettrait à l'entreprise d'Écully de s'ouvrir à un nouveau marché en vogue, celui de la vente de matériel de cuisine d'extérieur. D'autant plus que l'entreprise se porte bien : la société bretonne, propriétée du fonds Céréa Partenaire, affiche un chiffre d'affaires annuel d'environ 18 millions d'euros en 2018.

Ouverture du marché à l'international

"Nous avons déjà une trentaine d'entités à forte notoriété nationale ou mondiale. Krampouz est un joyau qui répond à cet ADN et va nous permettre de diversifier nos réseaux de distribution", indique le groupe Seb à nos confrères de Ouest France.

Le groupe Seb est déjà bien implanté dans la région puisqu'il possède deux sites dans l'Ouest de la France, à Mayenne et Saint-Lô.

Avec ce rachat, Seb deviendrait ainsi une référence mondiale de la crêpière aux quatre coins du monde, élargissant sa gamme aujourd'hui principalement composée de la fameuse "Crep party" de Tefal. L'entreprise poursuivrait aisément son développement à l'international puisque la PME bretonne exporte 31% de sa production.

Une marque emblématique depuis 70 ans

Installé près de Quimper, cet emblème du patrimoine gaélique célèbre cette année ses 70 ans. La société dont le nom signifie simplement "crêpe" en breton emploie 90 salariés. Fondée en 1949, cette PME familiale dont la production est 100% française, fabrique des crêpières plutôt haut de gamme. Mais la marque fabrique également des gaufriers, des planchas et des grills. Elle fournit aussi les professionnels de la petite restauration qui représentent 55 % de leurs ventes.

La finalisation de cette opération est attendue pour fin septembre 2019.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :