Lyon : une nouvelle salle Rameau à l'horizon 2021

 |   |  414  mots
(Crédits : Compagnie de Phalsbourg)
L'emblématique salle Rameau à Lyon, une des premières salles françaises dédiées à la musique symphonique, va reprendre vie grâce à un projet porté par la Compagnie de Phalsbourg.

En sommeil depuis deux ans, la salle Rameau, située dans le 1er arrondissement de Lyon, rouvrira ses portes à l'automne 2021, après des travaux prévus au début de l'année 2020.C'est ce que prévoit le calendrier présenté par la Compagnie de Pharlsbourg, un des leaders du marché immobilier français, retenu en tant qu'investisseur et promoteur de sa réhabilitation.

Un projet à 14 millions d'euros

La Ville met à disposition la salle Rameau via un bail emphytéotique d'une durée de 60 ans. Celui-ci sera voté en conseil municipal le 20 mai prochain. Les travaux de réhabilitation, qui s'élèveront à 14,3 millions d'euros HT, sont portés par le preneur du bail.

Le projet prévoit que la salle Rameau s'articule autour de trois espaces : un "culture court" de 680 m2 (concept dédié à la culture sous toutes ses formes) qui devient l'entrée principale du bâtiment, une salle de spectacle repensée de 960 m2 et un étage avec vue sur le quartier grâce à des verrières de 241 m2.

"La nouvelle salle Rameau s'inscrit dans la continuité de l'histoire du lieu et s'oriente autour de ses deux composantes originelles : la musique et l'éloquence. La salle de spectacle sera ainsi complètement réinventée avec une ambition scénographique forte : en faire l'équivalent d'un Olympia, d'un Carnegie Hall à Paris ou New-York" indique le porteur de projet dans un communiqué.

La jauge de la salle pourra aller de 500 places assises à 840 en configuration mixte assis/debout. Au total, 240 dates sont prévues par saison.

Une charge financière pour la Ville

Construite en 1908, la salle Rameau a été fermée en 2017 "face à la baisse structurelle de son activité, de son offre limitée compte tenu des contraintes techniques lourdes rendant impossible l'accueil de certains spectacles musicaux et face à la charge financière importante que représentait son exploitation," rappelle la municipalité.

En décembre 2017, la Ville de Lyon avait lancé un appel à projets pour que ce site soit reconstruit, notamment sur le plan acoustique, afin d'en faire à nouveau un lieu culturel important. Le cahier des charges prévoyait le maintien d'une salle de spectacle dédiée principalement au spectacle vivant.

Retenue en octobre dernier, la Compagnie de Pharlsbourg s'est associée aux entreprises Perrot & Richard Architectes et Cécile Rémond, architecte du patrimoine pour la partie architecturale du projet. L'exploitation de l'ensemble des programmes, via une société créée à cet effet, est confiée au groupe Scintillo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :