STMicro optimiste malgré une baisse des ventes

 |   |  307  mots
(Crédits : Denis Balibouse)
STMicroelectronics fait preuve d'optimisme pour le second semestre malgré une forte baisse de ses ventes trimestrielles de capteurs. Des annonces qui ont fait grimper le titre en tête de l'indice CAC 40 ce mercredi à la Bourse de Paris.

Au premier trimestre, le fabricant franco-italien de semi-conducteurs, fournisseur de l'iPhone d'Apple et du constructeur de voitures électriques Tesla, a subi un recul de 21,6% de son chiffre d'affaires par rapport au trimestre précédent (-6,7% sur un an) à 2,076 milliards de dollars (1,86 milliards d'euros).

Lire aussi : STMicroelectronics résiste mais attache ses ceintures

La division qui vend des capteurs au secteur des smartphones a été particulièrement touchée au premier trimestre avec une chute de 44% de ses ventes par rapport aux trois mois précédents.

La marge brute de STMicro est ressortie à 39,4% au premier trimestre, en recul de 60 points de base par rapport au dernier trimestre 2018 (-50 points de base sur un an).

Signes de reprise

Mais le groupe installé indique avoir perçu des signes de reprise au premier trimestre et s'attend à une demande accrue en capteurs industriels et en semi-conducteurs en carbure de silicium, destinés à rendre les véhicules électriques plus indépendants.

"Ceci, associé aux programmes de relance en Chine, augmente notre niveau de confiance dans une amélioration des conditions de marché au second semestre 2019", a déclaré Jean-Marc Chéry, président du directoire et directeur général de STMicro, lors d'une conférence téléphonique à nos confrères de Reuters.

STMicro a également indiqué avoir une vision plus claire de son chiffre d'affaires annuel, qui devrait se situer entre 9,45 milliards et 9,85 milliards de dollars (entre 8,45 et 8,80 milliards d'euros), un montant pratiquement inchangé par rapport à 2018. Il table, pour le deuxième trimestre, sur un retour à la croissance séquentielle, attendue autour de 2,4%.

STMicro a néanmoins abaissé son objectif d'investissement pour l'année 2019 afin de s'adapter à la demande

Des annonces qui n'ont pas refroidi les investisseurs. En début d'après-midi, l'action gagnait plus de 3% à la Bourse de Paris, largement en tête de l'indice CAC 40, à 16,61 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :