Le salon Sido change de dimension

 |   |  237  mots
(Crédits : DR)
Pour sa 5e édition, qui se tient les 10 et 11 avril au Centre des Congrès de Lyon, le salon Sido double sa surface en combinant internet des objets, intelligence artificielle et robotique.

Pour sa cinquième édition, le salon Sido, qui se tient aujourd'hui et demain au Centre des Congrès de Lyon, change de dimension. Spécialisé depuis sa création sur l'internet des objets (IoT), il s'enrichit cette année de l'intelligence artificielle et de la robotique en intégrant l'ancien salon Innorobo, créé à Lyon, qui s'est arrêté l'année dernière après deux éditions parisiennes.

Un changement de périmètre qui se traduit concrètement par un doublement de la surface du salon, qui regroupe plus de 400 exposants (fabricants de composants, d'objets intelligents, de robots, designers et intégrateurs de solutions, institutionnels, laboratoires de recherche, bureaux d'études...) et table sur 10 000 visiteurs.

Internationalisation

"Avec l'accroissement de la puissance de calcul et l'intelligence embarquée, les projets connectés s'accélèrent et s'enrichissent. L'IoT, l'IA et la robotique se mêlent et s'intègrent dans des applications connectées toujours plus autonomes et intelligentes. Cela implique de nouveaux défis pour les entreprises industrielles et de services. Le salon Sido évolue pour apporter une réponse inédite en Europe aux nouveaux défis technologiques et organisationnels", exposent Stéphanie Gibert et Paola Jesson, les co-fondatrices du Sido.

Symbole de cette évolution, le salon qui revendique une place dans le Top 5 européen des événements IoT, s'internationalise avec la présence de 200 speakers internationaux ainsi que des pavillons étrangers (russes, chinois, danois...).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :