Une nouvelle filiale pour le groupe TSV

 |   |  159  mots
(Crédits : Reuters)
Le groupe lyonnais TSV diversifie ses activités et s'affirme à l'international avec l'acquisition récente de la PME Simelectro.

Spécialiste de la maintenance et de la réparation de tous types de transformateurs, le groupe lyonnais TSV vient d'acquérir l'entreprise Simelectro, basée près de Dijon. Cette PME, ancienne filiale de Schneider Electric, conçoit, fabrique et effectue la maintenance des liaisons électriques de puissance, qui permettent la transmission d'énergie en sortie de centrale.

Acteur mondial sur ce marché, Simelectro a notamment équipé plus de 500 centrales nucléaires, thermiques et hydrauliques dans le monde. La société fournit aussi des industries electro-intensives.

Diversification

Désormais, l'entreprise devient une filiale du groupe TSV, qui affirme ainsi sa volonté de diversification. Celle-ci s'opère depuis quelques années avec le développement d'un laboratoire d'analyse d'huile, d'une activité de monitoring transformateurs et d'une activité de maintenance de poste moyenne tension.

En 2007, le groupe TSV, alors dans le giron d'Alstom, avait été racheté par ses salariés avec l'appui du groupe d'investissement Siparex et d'investisseurs privés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :