Apicil créé une direction "Branches professionnelles"

 |   |  379  mots
(Crédits : DR)
Le groupe de protection sociale confie à Jérôme Bonizec le pilotage de cette activité qui devrait représenter environ 140 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année.

Quatrième acteur français de protection sociale avec 2,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires par an, le groupe lyonnais Apicil annonce la création d'une direction "Branches Professionnelles, Grands Comptes et Partenariats de développement". Dirigée par Jérôme Bonizec (ex-directeur général d'Adéis), elle trouve ses racines dans l'expérience du groupe depuis 15 ans sur les branches professionnelles via son investissement au sein de groupements partagés avec d'autres assureurs (GNP puis Adéis).

Fort de partenariats noués avec 15 branches représentant 20 régimes professionnels prévoyance dans différents secteurs d'activités (économie sociale, médico-social, commerce de proximité, industrie, etc.), cette activité devrait représenter un chiffre d'affaires d'environ 140 millions d'euros cette année.

" Révision quinquennale des régimes, mise en conformité 100% santé, ou encore renégociations à venir dans le cadre des restructurations de branches professionnelles... le marché des branches subit de nombreuses mutations et nous avons la conviction qu'il sera très actif sur les années à venir. Nous souhaitons également, en intégrant cette activité, démontrer notre attachement au paritarisme de négociation dont la branche est un terrain d'expression privilégié ", explique dans un communiqué Philippe Barret, le directeur général d'Apicil.

 Prise en compte "des contraintes et de la concurrence"

La direction des Branches Professionnelles, Grands Comptes et Partenariats de développement est rattachée à la direction de la Distribution et se structure autour de 3 missions prioritaires : fidéliser et accompagner chacune des branches partenaires, accentuer le développement sur de nouvelles branches et animer de nouveaux partenariats de développement favorisant la co-construction.

" Notre stratégie dans les branches professionnelles s'appuiera sur l'expérience acquise dans un marché dont les réalités ont profondément changé ces dernières années. Agilité et pragmatisme seront nos maîtres-mots pour construire et développer des régimes solidaires, tenant compte non seulement des attentes de chaque secteur professionnel mais tout autant des contraintes du marché et de la concurrence ", expose Jérôme Bonizec.

Dans un second temps, cette direction prendra également la responsabilité de l'animation des grands comptes accompagnés en direct, dont les clés de négociation présentent "des similitudes avec celles du marché des branches professionnelles", selon Apicil.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :