Auvergne-Rhône-Alpes : la crise sociale entame la confiance des entreprises

 |   |  389  mots
(Crédits : gumigasuki / Pixabay)
Une enquête, réalisée par la CCI Auvergne-Rhône-Alpes auprès des entreprises locales, révèle leur manque de visibilité sur ce premier semestre. Une des conséquences de la crise sociale des Gilets Jaunes.

Les entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes restent prudentes vis-à-vis de la conjoncture sociale et économique actuelle. C'est ce que révèle l'étude semestrielle de la CCI Auvergne-Rhône-Alpes, auprès d'un panel de TPE-PME de l'industrie, du BTP, du commerce et des services.

Crise de confiance

Le mouvement social des Gilets jaunes se ressent fortement dans les chiffres : 30% des TPE-PME interrogées estiment avoir perdu du chiffre d'affaires en décembre à cause du mouvement. La crise impacte également la perception de la situation économique générale par les entreprises.

Dans les questions ouvertes de l'enquête, la situation sociale en France arrive en troisième position des préoccupations des entrepreneurs. Si 41% des entreprises se disent confiantes sur la situation économique générale actuelle, 45% se révèlent "plutôt pas confiantes" et 8% "pas du tout confiantes" - une perception en baisse de 30 points comparée à la situation de juillet 2018 et encore plus faible qu'au début de l'année 2017.

"Les entreprises confiantes redeviennent minoritaires avec une baisse de 30 points par rapport à juillet dernier", constate la direction Etudes et Information Economique de la CCI de région....

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :