Pôle de compétitivité, phase IV :  les acteurs régionaux préservés

 |   |  194  mots
Le pôle mondial du végétal est officiellement labellisé pour 2019-2022
Le pôle mondial du végétal est officiellement labellisé pour 2019-2022 (Crédits : Fotolia)
La liste des 56 pôles de compétitivité labellisés pour la période 2019-2022 est désormais entérinée. En Auvergne-Rhône-Alpes, on dénombre huit pôles régionaux et six pôles interrégionaux.

Ils étaient 66, ils ne sont plus que 56 pôles officiellement désignés "pôle de compétitivité" pour la période 2019-2022.

En Auvergne-Rhône-Alpes, six pôles de compétitivité conservent leur labélisation pour 5 ans : le pôle de compétitive chimie et environnement Axelera, le cluster pour la mobilité CARA, le pôle dédié à la santé Lyonbiopôle, le pôle textile Techtera, le pôle sur la transition énergétique Tenerrdis et le pôle des technologies du numérique Minalogic - qui a absorbé une partie des activités d'Imaginove, contraint de fermer ses portes.

A la faveur de la stratégie de regroupement de leurs acteurs, la région acte la naissance officielle de CIMES (regroupement de Via Meca et Mont Blanc Industrie) et du pôle mondial du Végétal (rapprochement de Céréales Vallée de Clermont-Ferrand et de Végépolys, à Angers).

A noter également la labellisation de pôle multirégionaux : un pôle Alimentation, Bien-Etre Naturalité, Nuclear ValleySafe Cluster, PlastipolisXylofutur et Elastopôle. Ce dernier n'est labellisé que pour un an, "prolongeable à quatre ans sous certaines conditions".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :