Renault Trucks va investir 33 millions d'euros à Saint-Priest

 |   |  280  mots
(Crédits : DR)
Le constructeur de poids-lourds annonce le lancement de la construction d'un nouveau centre de R&D sur son site de Lyon Saint-Priest. Inauguré au premier semestre 2021, ce bâtiment abritera un millier d'ingénieurs.

Renault Trucks réaffirme son implantation lyonnaise. Le constructeur de poids-lourds va investir 33 millions d'euros dans la construction d'un nouveau centre de R&D, qui doit ouvrir ses portes au premier semestre 2021 sur son site de Lyon Saint-Priest. Ce nouveau bâtiment de 11 300 m2, dont la première pierre doit être posée cet été, réunira plus de 1000 ingénieurs et chercheurs (sur les 1400 que compte le site de Lyon) qui auront pour mission de "préparer la marque aux nouvelles innovations", explique Renault Trucks dans un communiqué.

"Les différents métiers œuvreront main dans la main au développement de projets non seulement pour la marque Renault Trucks mais également pour d'autres marques du groupe Volvo."

Particularité de ce centre de R&D, il réunira l'ensemble des "expertises métiers" du groupe, y compris des équipes de la fonction Achats.

"Le parti-pris de co-localisation vise un objectif : fluidifier les échanges entre les équipes et accélérer les processus de validation et de concrétisation des projets de développement des futurs camions", explique le groupe.

Des ventes en croissance

Cet investissement sur le site de Lyon Saint-Priest coïncide avec une forte croissance de l'ordre de 15% des ventes de la marque, avec la commercialisation d'environ 54 000 véhicules neufs en 2018.

Lire aussi : "Renault Trucks est dans une période faste"

Très implantée sur le marché français où elle réalise 40% de son activité, la marque a la volonté de profiter de ce rebond pour se déployer à l'international. Pour conquérir ces nouveaux marchés, le constructeur pourra s'appuyer sur sa nouvelle gamme 100% électrique qui vient d'être dévoilée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/01/2019 à 19:32 :
Same manufacturing as in the 50's . Same diesel engines . Get rid of diesel !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :