Casino résiste aux tensions sociales

 |   |  466  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Malgré une baisse de croissance pour les magasins Franprix, le groupe Casino estime que ses différentes enseignes ont bien résisté au mouvement social français. Cdiscount poursuit sa montée en puissance.

Le groupe Casino révèle ce vendredi 18 janvier ses résultats pour le quatrième trimestre. Sur l'année 2018, le chiffre d'affaires total s'élève à 36,6 milliards d'euros, avec une croissance de +4,7% en organique et +3% à données comparables. Pour le quatrième trimestre, le chiffre d'affaires s'élève à 9,9 milliards d'euros, en croissance de +5,1% en organique et de +3,6% en données comparables.

Casino résiste aux gilets jaunes

Du côté français, les ventes progressent sur le quatrième trimestre de +1,4%. Mais la croissance stagne, notamment à cause du mouvement social des Gilets jaunes depuis le mois de novembre.

"Dans ce contexte, les enseignes du groupe ont montré une bonne résistance" note le Groupe Casino dans un communiqué.

Si la croissance de Monoprix est stable à +0,5% en comparable et organique, celle de Franprix marque le pas avec une baisse de croissance de -0,6% en organique. Les magasins "de proximité" voient les efforts de leurs initiatives commerciales récompensées, avec une croissance de +5,3% en organique et de 2,5% en comparable. Quant à Leader Price, la rationalisation de son parc de magasin impacte sa croissance organique qui s'établit à -0,7%, mais à 2,1 en comparable.

"Franprix a été notamment impacté par la baisse du tourisme à Paris au mois de décembre. Le trafic se maintient en hausse à 0,9%. L'enseigne poursuit le développement de ses innovations en matière de restauration et snacking" détaille le groupe.

Sur l'année, les hypermarchés Géant gardent un chiffre d'affaires stable avec une croissance organique de +0,3%. Il faut surtout remarquer la place de plus en plus importante du bio : les ventes de ces produits sont en hausse de +21%. Dans les supermarchés également, le bio augmente de +20%. Le bio représente sur l'année et l'ensemble des enseignes en France 959 millions d'euros, en croissance de 16,3% par rapport à 2017.

Cdiscount poursuit son chemin

Au quatrième trimestre, le leader français du e-commerce voit son volume d'affaires organique augmenter de +11,9%. Son chiffre d'affaires s'élève à 638 millions d'euros. Cdiscount pèse pour 1, 965 milliards dans le chiffre d'affaires total du groupe sur l'année 2018, en croissance totale de +3%.

"Cdiscount bénéficie de l'expansion continue de la marketplace, qui reste une priorité ce trimestre (...). Cdiscount a bénéficié d'une performance record du Black Friday avec 57 millions d'euros de volume d'affaires sur un jour" poursuit le groupe Casino.

Lire aussi : Casino : le pari Cdiscount (4/4)

D'ailleurs, les ventes en ligne des enseignes en France ainsi que la croissance du volume d'affaires de Cdiscount représentent 18% de l'activité du groupe en France pour le quatrième trimestre.

Au 31 décembre 2018, le groupe se compose de 8962 magasins en France, contre 9207 en début d'exercice. Ces annonces ont rassuré la Bourse : le cours de l'action, chahuté tout au long de l'année 2018, était de 38,80 euros à 16h18, en hausse de 7,21%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :