10 millions d'euros supplémentaires pour le fonds Oser ENR

 |   |  188  mots
(Crédits : MAÏA EOLIS)
Le fonds Oser ENR, dédié aux financements de projets de production d'énergie renouvelable, se voit doté de 10 millions d'euros supplémentaires pour poursuivre son action en faveur de la transition énergétique.

Lancée en 2014, la société de capital risque Oser ENR, une association originale entre la région Auvergne-Rhône-Alpes et dix acteurs privés du territoire (la banque des territoires, la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes, la Compagnie Nationale du Rhône, la Nef, Gaz Electricité de Grenoble (GEG ENeR)Energie Partagée Investissement, le Crédit Agricole Centre-Est, La Caisse d'Epargne Loire Drôme Ardèche) a financé 18 projets de production d'énergies renouvelables (solaire, éolien, hydroélectricité, méthanisation, biomasse).

Le fonds a ainsi "investi plus de 8 millions d'euros sur 10 départements de la région (sur 12), générant un effet de levier de plus de 200 millions d'euros", annonce un communiqué.

Pour poursuivre les investissements, les actionnaires du fonds ont dégagé une enveloppe de 10 millions d'euros supplémentaires, dont 5 millions d'euros financés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, actionnaire majoritaire du fonds.

A cette occasion, Oser ENR a ouvert son capital à deux nouveaux actionnaires : le Crédit Agricole Centre-Est et la Caisse d'Epargne Loire Drôme Ardèche.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :