LDLC  :  des résultats semestriels contrastés

 |   |  212  mots
(Crédits : Ldlc)
Le distributeur de produits high-tech LDLC affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre, mais reste pénalisé par "l'attentisme" des gamers.

Au premier semestre 2018-2019 (1er avril au 30 septembre), le groupe a réalisé un chiffre d'affaires cumulé de 234,6 millions d'euros, en progression de 8,9 % comparé à la période précédente. Une croissance portée par l'activité BtoB, en hausse de 32,3 % à 72,3 millions d'euros. L'activité BtoC affiche une toute petite croissance de 1,6 % à 157,5 millions d'euros.

À périmètre constant, hors BIMP consolidée depuis le 30 mars 2018, l'activité du Groupe sur le semestre est cependant en repli de 4,8 %.

"Cette variation provient de l'activité BtoC impactée sur la période par l'effet Coupe du Monde et surtout par l'attentisme des gamers qui a généré ces derniers mois non seulement une baisse des ventes de cartes graphiques, mais également des composants associés", a fait savoir le groupe dans son communiqué.

Au second semestre, le groupe mise sur la "sortie effective des nouvelles cartes graphiques Nvidia" et une relance de la croissance portée par "la montée en puissance de l'équipe commerciale récemment recrutée sur Gennevilliers (92) et son nouveau dépôt, totalement opérationnel début janvier 2019, capable de livrer très rapidement les clients".

Des aléas qui n'entachent pas l'ambition du groupe d'atteindre le milliards d'euros de chiffres d'affaires en 2021, "avec un EBITDA de l'ordre de 5,5 à 6 % du CA"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/10/2018 à 21:23 :
Bonjour
BtoB; BtoC, BIMP … what is that ?? pour moi c'est du chinois !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :