Un Drômois à l'Agriculture

 |   |  227  mots
(Crédits : Didier Guillaume (Compte Facebook))
Le sénateur drômois Didier Guillaume est nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation dans le gouvernement d'Edouard Philippe en remplacement de Stéphane Travert.

Didier Guillaume, ancien chef de file des sénateurs socialistes et actuel sénateur de la Drôme sous l'étiquette Rassemblement Démocratique et social Européen (RDSE), vient d'être nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation dans le gouvernement d'Edouard Philippe en remplacement de Stéphane Travert.

L'ancien président PS du Conseil général de la Drôme de 2004 à 2015 avait pourtant annoncé son retrait de la vie politique le 16 janvier dernier avant de se raviser. À cette époque, Didier Guillaume était pressenti pour prendre la présidence du GIP France 2023, le groupe d'intérêt public chargé de l'organisation de la coupe du monde de rugby. Le poste n'étant que représentatif, l'élu avait préféré décliner cette proposition.

Lors de la fête de l'agriculture, organisée à La Motte-de-Galaure (Drôme) le 2 septembre dernier, le sénateur s'était prononcé contre la suppression du TO/DE et pour sa prolongation d'un an. Cette disparition de l'exonération de charges pour les travailleurs occasionnels demandeurs d'emploi (TO/DE) avait également fait l'objet d'une question au Sénat lors du mois d'août. Nul doute que les agriculteurs drômois resteront particulièrement attentifs à la reprise en main de ce dossier - aux côtés des autres problématiques rencontrées par la profession.

Article mis à jour le 16/10/2018 à 12h.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :