Collectivités lyonnaises : une enquête ouverte sur leur rôle dans la campagne d'Emmanuel Macron

 |   |  237  mots
(Crédits : Métropole de Lyon)
L'enquête préliminaire fait suite à une plainte déposée par deux élus Les Républicains. La ville et la métropole de Lyon sont mises en cause pour leur action en faveur d'Emmanuel Macron.

Article publié le 25 juin 2018 à 15:22, modifié à 18:07

Une enquête préliminaire a été ouverte sur le rôle des collectivités lyonnaises dans la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron, a-t-on appris auprès de France bleu. Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, était alors maire de Lyon et l'un des plus fervents supports du président de la République.

Lire aussi : Lyon : les pro-Macron dans les starting-blocks

La police judiciaire enquête sur des faits présumés de détournements de fonds publics, financement irrégulier de campagne électorale, abus de biens sociaux et recel.

Cette enquête fait suite à une plainte déposée par le maire de Caluire, Philippe Cochet, président du groupe LR à la métropole de Lyon, et son homologue à la ville de Lyon, Stéphane Guilland.

Ils dénoncent l'action de la Ville et la Métropole en faveur d'Emmanuel Macron, notamment autour d'une réception organisée le 2 juin 2016 à l'Hôtel de Ville de Lyon, qui recevait Emmanuel Macron, ministre de l'économie, seulement deux mois après le lancement d'En Marche!

La métropole a répondu, dans un communiqué de presse, qu'elle se tenait "à l'entière disposition de la justice" et rappelle qu'aucune information nouvelle n'est fournie dans cette plainte. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld qualifie cette affaire de "polémique que l'opposition locale tente d'alimenter depuis plusieurs mois".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :