SCSP Hotels veut se développer dans la région lyonnaise

 |   |  231  mots
(Crédits : DR)
Le groupe familial apporte notamment son soutien à la réalisation d'un hôtel dédié à une clientèle sportive qui verra le jour à Corrençon en-Vercors, dans l'Isère.

Quelques mois après l'ouverture d'un hôtel Ibis dans le quartier lyonnais Carré de Soie, le groupe hôtelier familial SCSP envisage de nouvelles implantations en Auvergne-Rhône-Alpes.

La société des "Cinq Sœurs Pochettino" (SCSP) affirme vouloir renforcer ses offres dans les secteurs de Lyon/Gerland et Genève/Annecy. Plusieurs projets sont en cours de discussion mais le groupe hôtelier refuse de sonner plus de précisions pour le moment.

"[Notre] ambition est d'abord de consolider les biens à travers la rénovation et l'extension de certaines enseignes, et de continuer ensuite [notre] expansion sur le territoire français", précise le groupe dans un communiqué de presse.

Il apporte notamment son soutien opérationnel et financier à la réalisation d'une structure hôtelière dédiée à une clientèle sportive : ZECAMP. Le projet, réalisé en partenariat avec les sportifs français Marie Dorin-Habert, son mari Loïs Habert et Robin Duvillard, verra le jour à Corrençon-en-Vercors, dans l'Isère.

SCSP détient un portefeuille de onze hôtels (Ibis, Campanile, Première Classe, Crowne Plaza et Golden Tulip) allant de l'économique au haut de gamme, majoritairement implantés dans la région et ses environs.

Basé à Lyon, le groupe emploie au total 250 salariés et compte atteindre, en 2018, un chiffre d'affaires de 25 millions d'euros. Une augmentation conséquente par rapport à 2017 avec 23,5 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :