Everial s'associe avec CDC Arkhineo

 |   |  234  mots
(Crédits : DR)
Everial, acteur lyonnais de l'archivage, devient partenaire de CDC Arkhineo pour développer son activité d'archivage électronique et ainsi pouvoir détruire les documents papiers une fois numérisés.

L'entreprise lyonnaise d'archivage physique et numérique, Everial, s'associe avec CDC Arkhineo pour développer ses prestations en archivage électronique à force probante, a annoncé l'entreprise dans un communiqué de presse.

Everial propose déjà ce type de solutions mais souhaite développer ce segment de son activité afin de répondre aux nouveaux usages de ses clients et s'adapter au cadre réglementaire.

Pour répondre à cette demande d'archivage numérique, émanant principalement des services des PME et grands groupes, l'entreprise lyonnaise a fait appel à l'expertise d'un tiers archiveur : CDC Arkhineo, référent dans l'archivage à valeur probatoire des données électroniques depuis quinze ans.

"Avec ce rapprochement, nous sommes en capacité de fournir à nos clients une chaîne de valeur globale d'archivage à la fois physique et numérique tout en respectant les critères indispensables de fidélité et de fiabilité des copies", a déclaré Henri Notaise, directeur de la BU digital chez Everial.

Un partenariat qui devrait permettre à Everial d'obtenir la norme NFZ 42-026 au premier semestre 2019, l'autorisant à détruire les documents originaux une fois numérisés.

L'activité d'archivage probatoire est effectivement encadrée par la loi de 2000 qui prévoit que "l'écrit sur support électronique a la même force probante que l'écrit sur support papier"L'intégrité et la conformité d'un document doivent malgré tout être reconnues pour que le caractère probatoire soit avéré.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :