Alstom remporte un contrat à 150 millions d'euros en Norvège

 |   |  191  mots
Le pupitre de conduite d’un train piloté avec de l’ERTMS niveau 2.
Le pupitre de conduite d’un train piloté avec de l’ERTMS niveau 2. (Crédits : Crédit : Alstom / TOMA – C.Sasso)
Alstom va équiper la flotte norvégienne d'un système de contrôle des trains embarqué. Le site de Villeurbanne fournira les équipements électroniques.

Le spécialiste français du transport, Alstom, va fournir un système de contrôle des trains embarqué à la Bane NOR, l'autorité ferroviaire norvégienne, après avoir remporté, le 5 juin 2018, un contrat de plus de 150 millions d'euros.

La conception sera assurée par le centre de Charleroi, en Belgique, en étroite collaboration avec le bureau du projet à Oslo et le centre de développement de Villeurbanne. Ce dernier développera et fournira les équipements électroniques embarqués, dont le calculateur central.

Lire aussi : Alstom Transport : l'intelligence des trains s'imagine à Villeurbanne

L'entreprise alsacienne installera cet équipement à bord de l'ensemble de la flotte norvégienne et assurera l'entretien du système pendant 25 ans. L'équipement en série des rames débutera en 2021, les premiers trains devant entrer en service l'année suivante. L'ensemble du réseau sera équipé avant septembre 2026.

Cet appel d'offre s'inscrit dans le cadre du déploiement de l'European Rail Traffic Management System (ERTMS) en Norvège. Le nouveau système embarqué devrait accroître l'efficacité et la fiabilité du réseau ferroviaire en réduisant les retards des services de transport de voyageurs et de marchandises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :