Lyon remporte le prix CGLU

 |   |  269  mots
(Crédits : CC Wikimedia)
Cette récompense a été décernée à la Ville de Lyon pour sa Charte de Coopération culturelle.

La Charte de Coopération culturelle de la Ville de Lyon a remporté le prix international CGLU de la Ville de Mexico dans la catégorie Ville, le 25 mars 2018. Une distinction qu'elle partage avec Seongbuk, en République de Corée, pour sa Table Ronde des artistes.

La Charte de Coopération culturelle, qui entre dans sa quatrième édition, implique 28 institutions, services municipaux ou événements culturels qui reçoivent d'importants soutiens financiers de la part de la Ville. Il a permis de promouvoir plus de 300 projets ou nouveaux services mettant en relation la culture et le développement durable de la ville.

"Cette Charte illustre l'ambition que Lyon impulse à sa politique culturelle, notamment en tant que facteur de développement humain, urbain, et durable. L'ensemble de ses valeurs - l'égalité et la lutte contre les discriminations, les mémoires et les diversités, l'éducation et le partage des savoirs, la participation citoyenne - montre la dimension de ce programme qui converge avec les politiques écoresponsables de la ville", a déclaré Georges Kepenekian, maire de Lyon.

Le prix CGLU récompense une ville ou un gouvernement local dont la politique a contribué à mettre en relation les valeurs de la culture avec la participation citoyenne et le développement durable.

La Ville gagnante remporte la somme de 50 000 euros qui devront être utilisés pour la promotion internationale de ce projet (publication d'un livre, participation à des forums, visibilité internationale) et pour renforcer l'application locale de l'Agenda 21 de la culture.

Pour cette édition, 99 candidatures ont été enregistrées ; les deux gagnants ex-æquo se répartiront la mise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :