L'interim toujours en hausse au premier trimestre

 |   |  214  mots
(Crédits : © Vincent Kessler / Reuters)
Le travail temporaire a augmenté de plus de 8% au premier trimestre en Auvergne-Rhône-Alpes, principalement dans le domaine des services.

L'emploi intérimaire a progressé de 8,1% au premier trimestre 2018 en Auvergne-Rhône-Alpes, d'après les chiffres du baromètre Prism'emploi.

Une hausse commune à presque tout le territoire français qui place la région Auvergne-Rhône-Alpes à la troisième position des augmentations les plus fortes, derrière la Bourgogne-Franche-Comté (11,8%) et le Centre-Val-de-Loire (9,8%).

A l'échelle nationale, ce marché est en croissance continue depuis 42 mois.

Lire aussi : L'emploi intérimaire poursuit sa hausse

La majorité des secteurs de la région est touchée par cette augmentation, principalement le domaine des services qui a vu ses effectifs intérimaires augmenter de 24,3% en avril 2018 par rapport à la même période l'année précédente.

L'industrie reste le secteur qui a le plus recours à l'emploi temporaire puisqu'il capte 51,8% des intérimaires dans la région, soit une hausse de 5,9%.

La plupart de ces emplois intérimaires sont occupés par des ouvriers, bien que les employés aient connu un regain d'embauche en avril avec une augmentation de 24,1%.

Seuls trois départements ont vu leurs effectifs d'emplois temporaires diminuer (Haute-Loire, Puy-de-Dôme et Loire). Le travail intérimaire a augmenté dans tout le reste de la région.

Il a même connu une hausse importante de plus de 16% dans l'Ain et le Rhône.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :