SDMS-La Chaudronnerie Blanche racheté par Technoplus Industries

 |   |  160  mots
(Crédits : SDMS)
En rachetant le chaudronnier isérois SDMS, le groupe Technoplus Industries double sa taille.

Ancienne filiale d'Areva cédée au groupe Impala en 2013, Technoplus Industries fait l'acquisition de la société SDMS-La Chaudronnerie Blanche. Basé à Saint-Romans, SDMS s'est spécialisé dans la conception et réalisation d'assemblages mécano-chaudronnés, et intervient dans les domaines de l'énergie et du nucléaire ainsi que pour les grands équipements de recherche tels que les accélérateurs de particules, les synchrotrons, cyclotrons.

Antoine Veyrat, président de Technoplus Industries, devient également président de SDMS, tandis que Patrice Eymard-Vernein devient directeur. Les actions commerciales de SDMS et de TPI seront coordonnées sous la direction commerciale d'Anthony Vieau.

Technoplus Industries, qui conçoit des pièces mécaniques critiques pour l'industrie nucléaire, est implanté non-loin du centre de Cadarache. En intégrant SDMS, Technoplus Industries double son chiffre d'affaires pour peser 26 millions d'euros. Un montant qu'Antoine Veyrat veut porter à 40 millions d'ici trois ans, a-t-il confié dans une interview dans le quotidien Les Echos.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :