Canol fustige l’achat par la Région de places à l’Open Parc de tennis

 |   |  210  mots
(Crédits : DR)
L’association Canol demande l’annulation d’un marché de 500 000 euros passé par la région Auvergne-Rhône-Alpes avec l’Open Parc de Tennis.

L'association des Contribuables Actifs du Lyonnais (Canol), impliquée dans le contrôle de la gestion financière des collectivités locales, a décidé de demander l'annulation de l'achat par la région Auvergne-Rhône-Alpes de 1900 places aux matchs de tennis de l'Open Parc pour un montant de 500 000 euros.

Dans un communiqué du lundi 22 mai, Canol juge la gestion de Laurent Wauquiez "pas mieux que celle de Mercier", faisant référence à l'achat par l'ancien président du Conseil général du Rhône Michel Mercier de places au Grand Prix de Tennis de Lyon en 2008 pour un montant de 128 324 euros.

Lire aussi: CANOL lance un site web sur les comptes de la Région

L'association avait réussi à faire annuler le marché dans un jugement rendu le 2 août 2010, au titre que le Conseil général n'avait pas démontré que cette dépense était justifiée par l'intérêt général.

"Sans demander l'avis des conseillers régionaux, M. Wauquiez a passé un marché de 500 000 euros pour faire la pub de la région, acheter 1 900 places de match, se réserver une loge privative et un pavillon de 20 places pour y restaurer ses amis midi et soir", dénonce l'association dans son communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :