Gare TGV d'Allan : le dossier à nouveau sur les rails

 |   |  108  mots
(Crédits : Pascal Rabiller)
C'est un dossier dont on parle depuis longtemps. La région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé apporter 15 millions d'euros en vue de la réalisation d'une gare TGV à Allan, près de Montélimar (Drôme).

Le dossier traîne. Mais il connait depuis plusieurs jours un nouveau rebondissement. La région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé avoir débloqué 15 millions d'euros pour la construction d'une gare TGV à Allan. Le Conseil départemental de la Drôme serait lui aussi prêt à mettre 15 millions d'euros sur la table. La communauté d'agglomération de Montélimar apporterait pour sa part 5 millions d'euros. Le sud de la grande région sera alors à 2h35 de Paris via la ligne à grande vitesse.

Une réunion s'est déroulée le 27 janvier dernier à la préfecture de la Drôme, à Valence, en présence de tous les acteurs concernés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2017 à 16:26 :
Quel scandale de la part des partenaires! même pas capables de négocier avec la SNCF! qui à supprimer son train du matin tôt TGV direct : Montélimar - Paris ...
BRAVO , la décentralisation!!!!!
a écrit le 04/02/2017 à 16:56 :
Trop d'argent pour une gare inutile ,alors que les lignes secondaires attendent les crédits indispensables à leur remise en état.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :