Drôme : un fonds de soutien aux œuvres d'animation

 |   |  190  mots
Réunis à la Cartoucherie, les premiers lauréats entourés de Patrick Labaune, président du Conseil départemental de la Drôme, Marlène Mourier, maire de Bourg-lès-Valence et Aurélien Esprit, conseiller départemental.
Réunis à la Cartoucherie, les premiers lauréats entourés de Patrick Labaune, président du Conseil départemental de la Drôme, Marlène Mourier, maire de Bourg-lès-Valence et Aurélien Esprit, conseiller départemental. (Crédits : Claire Matras)
Le conseil départemental de la Drôme et Valence Romans sud Rhône-Alpes viennent de mettre en place un fonds de soutien pour le cinéma d'animation drômois.

Dans le cadre de leur politique de soutien aux acteurs du cinéma d'animation, le conseil départemental de la Drôme et la communauté d'agglomération Valence Romans sud Rhône-Alpes ont créé un fonds d'aide spécifique. Celui-ci vise notamment à favoriser la création d'œuvres d'animation sur le territoire, consolider cette filière génératrice d'emplois et développer des projets innovants.

Cinq projets retenus pour 2016

Le fonds a été abondé de 100 000 euros (80 % financés par la Drôme, le restant par la communauté d'agglomération). Cinq projets drômois ont été retenus au titre de l'année 2016. Il s'agit de "Vaudou Miaou" (une série développée par Miyu Production, 15 000 €), "Le chat qui pleure" (produit par Folimage, 15 000 €), "Un peu perdu" (court-métrage produit par Citron Bien, 20 000 €), "Je sors acheter des cigarettes (par Miyu production, 30 000 €), et "Le Prince serpent" (par Fargo, 20 000 €).

Lire aussi : Folimage : pourquoi Jacques-Rémy Girerd s'est retiré du célèbre studio d'animation

Ces projets doivent générer 947 jours de travail dans le département, pour 51 salariés. Les collectivités attendent également 486 000 euros de retombées directes sur le territoire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :