Musée des Tissus : Gérard Collomb reste ferme

 |   |  293  mots
(Crédits : Laurent Cerino/Acteurs de l'économie)
L’édile lyonnais refuse toujours à participer au financement de fonctionnement de l'institution culturelle. Gérard Collomb a également affirmé avoir "échoué" dans sa recherche de mécènes pour sauver le Musée des Tissus.

Gérard Collomb ne veut pas participer au financement structurel du Musée des Tissus. Une position clairement affirmée lors du boycott de la dernière réunion sur le sauvetage de l'institution culturelle lyonnaise, à la préfecture du Rhône, début novembre. Et en conseil municipal, lundi soir à Lyon, l'édile a réaffirmé cette position :

 "L'argent des Lyonnais est précieux. Je ne veux pas mettre tous les 6 mois 250 000 euros, puis encore 250 000 euros et ainsi de suite, sans que rien n'avance et avec un musée des tissus qui reste très largement en dehors des préoccupations des uns et des autres", a-t-il souligné, selon des propos rapportés par Lyon Capitale.

Lire aussi : La "politique de la chaise vide" de Lyon menace l'avenir du musée des Tissus

Le président de la Métropole et maire de Lyon a également affirmé qu'il avait échoué dans sa recherche de mécènes.

"J'ai essayé de faire pour le musée des tissus, ce que j'ai fait pour la cité de la gastronomie en allant voir un certain nombre d'acteurs privés.  Je dois dire qu'aujourd'hui j'ai échoué dans ma démarche. Alors que lorsque je suis allé voir un certain nombre d'autres personnes intéressées à la gastronomie j'ai trouvé les investissements nécessaires."

Lire aussi : Musée des Tissus : qui voudra du mistigri ?

Pour rappel, la participation lyonnaise est une condition sine qua non pour que les autres partenaires confirment leur engagement. Il en va ainsi de l'Etat qui, sous cette réserve, a promis 900 000 euros de contribution au budget de fonctionnement des trois prochaines années. Idem pour la région Auvergne Rhône-Alpes qui s'est dite prête à mettre 5 millions d'euros pour les investissements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2016 à 19:47 :
A t-il bien recherché des mécènes????
On voit bien que Gégé préfère le foot!!!
Il sacrifie hélas la culture!
a écrit le 21/11/2016 à 17:43 :
Et les Chinois?... Ils ne seraient pas intéressés pour investir dans le Musée des Tissus??... Eux aussi, ils ont une longue histoire de la soie et des tissus!...
a écrit le 16/11/2016 à 8:32 :
Pourquoi ne pas lancer une souscription nationale pour sauver cet élément de notre patrimoine? Remuons-nous!
Cordialement;
Pierre Mazille

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :