Lyon : le 1er arrondissement se proclame "zone hors CETA"

 |   |  239  mots
(Crédits : DR)
Les élus du 1er arrondissement de Lyon ont voté un vœux symbolique faisant de ce territoire une "zone hors CETA", en référence à l'accord de libre-échange signé récemment entre l'Europe et le Canada.

Déjà proclamée "zone hors TAFTA", la maire du 1er arrondissement de Lyon continue son combat contre les traités de libre-échange. Lors du conseil d'arrondissement du 2 novembre 2016, 12 des 14 membres de l'instance se sont prononcés pour le vœu faisant du "1er arrondissement : zone hors CETA", sur proposition d'Elliott Aubin, 5e adjoint de la maire Nathalie Perrin-Gilbert (Gram).

"Nous tenions à affirmer que nous refusons le contenu et les méthodes de négociation, qui par leur opacité vont à l'encontre du principe de démocratie et de souveraineté populaire", explique l'élu à nos confrères de Lyon Capitale.

Le CETA est l'acronyme de l'accord conclu dimanche 30 octobre entre l'Union européenne et le Canada et généralement considéré comme le petit cousin du TAFTA, le traité en négociation entre l'UE et les USA.

Lire aussi : CETA : faut-il en faire tout un fromage ?

Sur son compte Facebook, l'élu poursuit :

En déclarant le 1er "zone hors-CETA", les élu.e.s du 1er arrondissement refusent cette idéologie libre-échangiste, dont les choix de société mettent en péril les droits fondamentaux de la population et dégradent notre vivre-ensemble. Et nous refusons la création d'une justice d'exception et ses tribunaux arbitraux sans légitimité démocratique, qui favoriseraient les droits du commerce sur les droits des citoyens.

Cependant, cette délibération n'a pas de valeur juridique, uniquement une portée symbolique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2016 à 0:37 :
Impressionnant ! La stupidité de cette position me laisse pantois... le libre échange mettrait à mal nos droits ? Alors que grâce à lui, la pauvreté diminue dans le monde et en France, le niveau de vie ne cesse d'augmenter, ainsi que le niveau d'éducation. Désespérant. Sans le libre échange, nous en serions encore à l'époque de la Révolution ou de l'empire....
a écrit le 07/11/2016 à 21:28 :
Fière d'habiter le 1er!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :