Ecopla : l'appel des salariés rejeté par le tribunal

 |   |  375  mots
(Crédits : Facebook Ecopla)
Le tribunal de commerce de Grenoble a rejeté l'appel des anciens salariés d'Ecopla réunis en Scop. Cependant, il leur reste une dernière carte à abattre le 3 novembre

Ecopla perd une bataille, mais pas la guerre. Ce jeudi 20 octobre, la cour d'appel de Grenoble a rejeté le recours déposé par les anciens salariés d'Ecopla réunis en Scop sous le nom des Amis d'Ecopla. Un rejet lié à une question juridique : "Un candidat à la reprise évincé en premier jugement ne peut pas faire appel", explique Karin Salaün, ancienne salariée du fabricant de barquettes en aluminium.

Cependant, rien n'est encore joué. Après l'émission de l'ordonnance le 16 juin par le tribunal de commerce, "nous avions formé deux recours : un en appel, et un autre en tierce opposition", détaille l'ancienne salariée.

Soutiens politiques

Si le jugement en appel a donc été rejeté, le délibéré de la procédure de tierce opposition est quant à lui fixé le 3 novembre. "Etant donné les propos de la magistrate pendant l'audience, nous avons de bonnes raisons d'espérer une ouverture. Elle nous a en effet dit que le parquet n'avait pas fait son travail dans cette affaire."

Lire aussi : Ecopla : le lobbying politique va-t-il payer ?

Si leur appel est entendu, le dossier repartirait alors à la case départ. Si non, aucune décision n'a été prise quant à la possibilité de se pourvoir en...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :