Ecopla : la Région accorde une aide de 400 000 euros

 |   |  214  mots
Un collectif d'anciens salariés se mobilise pour sauver leur entreprise.
Un collectif d'anciens salariés se mobilise pour sauver leur entreprise. (Crédits : Photo Ulule Ecopla)
La région Auvergne Rhône-Alpes a décidé d'octroyer une aide exceptionnelle de 400 000 euros aux anciens salariés d'Ecopla afin de leur permettre de reprendre leur entreprise de fabrication de barquettes en aluminium sous forme de Scop.

Leur mobilisation commence à porter ses fruits. Alors que les anciens salariés d'Ecopla se trouvaient à Paris cette semaine pour défendre leur projet de reprise de leur entreprise sous forme de Scop, la Région a annoncé ce vendredi qu'elle allait accorder une aide 400 000 euros afin de leur permettre de mener à bien ce projet.

Lire aussi : Ecopla veut (toujours) devenir une Scop

Cette aide "fait suite à la rencontre entre Martial Saddier, vice-président de la Région, délégué aux entreprises, à l'emploi et au développement économique et les salariés d'Ecopla", a indique la Région dans un communiqué.

"Le projet de reprise par l'URSCOP et les salariés est sérieux, solide et viable dans le long terme", a également indiqué l'élu.

Décision le 5 octobre

Cependant, rien n'est encore joué. Les anciens salariés d'Ecopla seront fixés le 5 octobre, date à laquelle le tribunal de commerce de Grenoble doit rendre sa décision en appel. Début juin, ce même tribunal avait donné sa préférence à Cuki, concurrent italien de l'entreprise de fabrication de barquettes, plutôt qu'au projet de reprise sous forme de Scop.

Implantée à Saint Vincent de Mercuze (Isère) depuis 1960, Ecopla avait été placée en redressement judiciaire puis liquidée fin mars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :