EVOL retenu pour la création d’un dispositif de logistique urbaine

 |   |  227  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Le consortium Evol (Espaces de Valorisation et d’Optimisation Logistiques) a été retenu par Grenoble-Alpes Métropole et par le syndicat mixte des transports en commun, pour la création d’un dispositif de logistique urbaine. Implanté à Noyarey (Isère), il sera opérationnel à partir d'octobre 2016.

Grenoble-Alpes Métropole et le syndicat mixte des transports en commun ont finalement retenu le consortium Evol pour la création d'un dispositif de logistique urbaine. Ce consortium, piloté par le groupe La Poste, rassemble plusieurs acteurs de la logistique et du tissu associatif régional.

  • City Logistics, opérateur lyonnais de logistique urbaine
  • Fret'Vite, transport express, stockage et logistique
  • Vélocité, entreprise de coursiers à vélos
  • Job@vélo, bureau d'étude sur les activités à vélo/logistique inversée

Lire aussi : Le Réseau Logistique Auvergne Rhône-Alpes se met en route

"Implanté à Noyarey, le centre de logistique urbaine sera opérationnel à partir du mois d'octobre. Il permettra, d'ici un an, de concentrer et distribuer aux entreprises et commerçants 25 tonnes par jour de marchandises (palettes et colis de plus de 30kg) et de gérer les flux retours (collecte des recyclabes...)", a indiqué La Poste dans un communiqué.

Lire aussi : A Lyon, La Poste poursuit sa stratégie de reconquête en misant sur le colis

En janvier 2015, la Métropole de Grenoble avait signé avec les acteurs de la livraison en ville un plan d'actions pour une logistique urbaine durable afin de réduire la pollution et la congestion. Une des actions prévoyait la mise en place d'un dispositif de logistique urbaine pour lequel le consortium Evol a donc été retenu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :