Musée des tissus de Lyon : vers une sortie de crise

 |   |  288  mots
(Crédits : Only Lyon)
Les différents partenaires ayant volé au secours du musée des tissus et des arts décoratifs ont convenu de constituer une association pour assurer la gestion que la CCI Lyon métropole, tutelle historique, ne peut plus assumer.

Le musée des tissus et des arts décoratifs de Lyon paraît tiré d'affaire. L'État, la région Auvergne Rhône-Alpes, la Métropole et la ville de Lyon ainsi que la CCI Lyon métropole, propriétaire du bâtiment et des riches collections, sont tombés d'accord pour créer, à l'automne prochain, une association qui reprendra la gestion de cette véritable institution à partir du 1er janvier 2017.

La chambre consulaire qui jusque là assurait seule la responsabilité de ce musée n'est plus en mesure d'en assurer la charge. Pour 2016 chacun des partenaires cités plus haut a mis la main à la poche, en urgence, pour assurer son fonctionnement et éviter sa fermeture.

Un fonds de dotation

Cette décision de constituer une structure associative fait suite à la médiation confiée, par Audrey Azoulay, ministre de la Culture, à Thierry Le Roy, ancien conseiller d'État et président du centre national des costumes de scènes de Moulins.

De cette mission - il avait reçu mandat le 9 mai - s'est achevée le 28 juin par une réunion de toutes les parties concernées à Paris.

"L'association permettra de faire vivre le musée tout en rendant possible une période de réflexion sur l'évolution statutaire du musée et...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/07/2016 à 15:40 :
Je pense, et souhaite me tromper, qu'il ne s'agit que d'une décision de circonstance, probablement minée par les petites pratiques politiciennes.
Il me paraît peu raisonnable, quelles que soient les alliances "objectives", ou de circonstance, que des fonds publics soient débloqués sans qu'une esquisse de feuille de route n'ait été préalablement travaillée, discutée, même dans les seules grandes lignes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :