Cession de Solustil : les syndicats obtiennent des garanties

 |   |  145  mots
(Crédits : © Francois Lenoir / Reuters)
La société Solustil, dont le siège social est à Arnas (69), sera prochainement scindée en deux. Après plusieurs débrayages, la CFDT, FO ainsi la CFE-CGC ont obtenu des garanties sur les mesures sociales. Un accord a été signé avec les deux repreneurs le 16 juin dernier.

La société Solustil, qui emploie 661 salariés en France, sera prochainement scindée en deux. ArcelorMittal souhaite en effet se désengager, au profit des groupes italiens CLN et Cellino. Après plusieurs débrayages, la CFDT, FO ainsi la CFE-CGC ont obtenu des garanties sur les mesures sociales. C'est ce qu'indique la CFDT dans un communiqué.

Des mesures pour les salariés

L'accord, signé le 16 juin dernier, prévoit toute une série d'actions, telle la mise en place d'une cellule de reclassement pour aider le salarié. Les mesures sociales applicables en cas de licenciement pour motif économique dureront 18 mois à partir du moment où les instances seront convoquées. Des primes seront également accordées. Par exemple, lors d'un reclassement interne au périmètre de plus de 50 kilomètres, le salarié touchera 7 000 euros et les formations seront prises en charge par l'entreprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :