Drôme : Lafuma Mobilier poursuit sa croissance

 |   |  248  mots
La société fabrique 250 000 Relax par an, sa référence phare.
La société fabrique 250 000 "Relax" par an, sa référence phare. (Crédits : Aurélien Tournier)
À l'occasion du tour de France de la Camif, la société drômoise Lafuma Mobilier a ouvert les portes de son site historique. L'occasion de faire un point sur la (bonne) santé financière de l'entreprise.

Au nord du département de la Drôme, à Anneyron, la société Lafuma reste une véritable institution. Et ce, même si le siège administratif est depuis plusieurs années implanté à Annecy. C'est en 1930 que Victor, Alfred et Gabriel Lafuma ont offert un nouvel élan à la tannerie familiale en se lançant dans la fabrication la commercialisation de sacs à dos. En 1954, une première gamme mobilier était lancée.

Un développement à l'international

Depuis 2013, Lafuma Mobilier connait - selon sa direction - une "croissance significative". Son chiffre d'affaires s'est élevé en 2015 à 35 millions d'euros, dont 50 % à l'international. Des ventes réalisées principalement en Europe, mais Lafuma Mobilier entend aussi se développer aux Etats-unis ou encore en Asie. Pour ce faire, le fabricant de mobilier de plein air peut notamment s'appuyer sur des équipes marketing dédiées.

Près de 125 salariés travaillent aujourd'hui sur le site drômois, une dizaine de personnes ont été recrutées ces deux dernières années. L'entreprise mise également sur le digital. Elle a ainsi lancé il y a quelques semaines de nouveaux sites internet, traduits en six langues.

Chaque année, l'entreprise investit en moyenne un million d'euros. Pour 2016, la société a ainsi modernisé plusieurs équipements sur son site de production. Elle a également consacré une partie de ce budget aux nouveaux produits. Car l'innovation reste un axe fort de développement. La société fabrique 600 000 produits par an, dont 250 000 "Relax", sa référence phare.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :