Privatisation des Aéroports de Lyon : une réunion "constructive"

 |  | 177 mots
L'appel d'offres sera lancé prochainement.
L'appel d'offres sera lancé prochainement. (Crédits : Aéroports de Lyon)
Mercredi, les actionnaires locaux d'Aéroports de Lyon ont rencontré Emmanuel Macron. A la suite de cette réunion, dans un communiqué commun, les représentants de la Métropole de Lyon, de la Région Auvergne Rhône-Alpes, du Département du Rhône et de la CCI ont fait savoir que cette réunion s'était avérée "constructive".

Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, recevait mercredi à Bercy les différents actionnaires locaux de la société des Aéroports de Lyon afin de finaliser la phase de concertation engagée depuis février avec l'Etat. Dans un communiqué commun, les représentants de la Métropole de Lyon, de la Région Auvergne Rhône-Alpes, du Département du Rhône et de la CCI ont fait savoir que cette réunion s'était avérée "constructive". " L'appel d'offres devrait être lancé prochainement", ont-ils ajouté.

Lire aussi : Aéroports de Lyon : la privatisation en marche

Au cours de cette réunion, il a été précisé que cette privatisation ne devait pas "se traduire par une nouvelle mise sous tutelle des Aéroports de Lyon vis-à-vis d'un hub européen, à l'image de la situation actuelle de Roissy". En outre, les actionnaires locaux ont indiqué qu'il était impératif que "Emirates obtienne les deux vols hebdomadaires réclamés depuis l'ouverture de la ligne Lyon-Dubaï en 2012, et ce avant la fin du processus de privatisation".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :