Laurent Wauquiez prive la Villa Gillet de ses subventions

 |   |  282  mots
Le président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a annoncé que cette année la Ville Gillet ne percevrait pas de subvention de la part de la collectivité.
Le président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a annoncé que cette année la Ville Gillet ne percevrait pas de subvention de la part de la collectivité. (Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Epinglée par la Chambre Régionale des Comptes pour sa gestion, la Villa Gillet ne recevra pas cette année de subvention de la part de la région Auvergne Rhône-Alpes, a fait savoir Laurent Wauquiez.

Il l'avait laissé entendre au lendemain de la publication du rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la Villa Gillet. Laurent Wauquiez vient de le confirmer : la région Auvergne Rhône-Alpes n'accordera aucune subvention à l'institution culturelle cette année, contrairement à "l'usage habituel".

"Je veux que toute la lumière soit faite sur la gestion de la Villa Gillet, sur l'usage qui a été fait des crédits régionaux, et donc prendre connaissance de tous les détails du rapport définitif de la Chambre avant de prendre une décision. Les scandales et les gaspillages, c'est terminé !", a justifié le président de la Région dans un communiqué.

Les collectivités locales parmi les principaux financeurs

Les collectivités locales, telles que la Métropole et la Région, figurent parmi les principaux financeurs de la Villa Gillet puisqu'elles financent 90 % du budget, soit 2,6 millions d'euros.

Dans son rapport publié début février, la Chambre régionale des Comptes fait état d'une gouvernance défaillante, sans réel contrepoids démocratique au sein de cette association, notamment car l'ensemble des membres du Conseil d'administration sont membres, également, de l'Assemblée générale. Mais c'est surtout la gestion comptable qui est mise en cause, avec des notes de frais élevées.

Lire aussi : Villa Gillet : le rapport définitif de la Chambre des comptes confirmerait les critiques

Lors de la tenue de la Commission permanente, outre cette annonce, Laurent Wauquiez a également fait savoir que 1,5 million d'euros allaient être "immédiatement" débloqués afin de sécuriser les lycées en Auvergne Rhône-Alpes. Dans les 3 mois à venir, 15 établissements verront leur niveau de sécurité renforcé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2016 à 6:58 :
tant.de.menage.à.faire.au.vu.des.abus.Il.y.a.mieux;faire......bravo
a écrit le 17/02/2016 à 20:43 :
Le président wauquier commence fort et il n'a pas tort si la cour des comptes régionale dans son rapport critique la gestion de cette institution.Trops souvent et dans toute la France, par complaisance ou non on ferme les yeux sur des frais de représentation et autres exhorbitants.Pou une fois et cela devrait se généraliser, qu'un politique mets les pieds dans le plat c'est très bien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :