Insee : les zones de montagne éloignées des services courants

 |   |  168  mots
En Ardèche, les habitants des zones peu denses et éloignés sont à 16 minutes des services courants.
En Ardèche, les habitants des zones peu denses et éloignés sont à 16 minutes des services courants. (Crédits : Fabrice Demurger Médiabasics)
En Auvergne-Rhône-Alpes, de fortes disparités existent dans l'accès aux principaux services de la vie courante. Des inégalités qui peuvent s'expliquer par la présence de massifs montagneux.

Bien que très urbanisée, la région Auvergne-Rhône-Alpes comprend également des espaces peu ou très denses. Selon une étude de l'Insee parue le 6 janvier, dans ces territoires, les habitants sont éloignés des principaux services de la vie courante. Notamment dans les zones montagneuses.

  • 7,7 minutes

C'est le temps que mettent les 10 % des habitants les plus éloignés des services courants pour y accéder. Un temps de trajet 3,5 fois plus élevé que les 10% les plus proches.

  • 13%

En Auvergne-Rhône-Alpes, 13% des habitants mettent plus de sept minutes en voiture pour accéder au "panier vie courante" défini par l'Insee.

Insee

  • 18 minutes

La montagne reste un facteur important des inégalités d'accès. Aussi, dans la région, en zone de montagne, les habitants doivent effectuer un trajet de 18 minutes en moyenne. Les massifs auvergnats, ardéchois et de la Drôme sont particulièrement touchés.

  • 30%

Les communes hors d'influence des pôles d'emploi et à plus de sept minutes des services recouvrent 30% du territoire, soit 238.900 habitants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :