Scandale Volkswagen : Plastic Omnium dévisse en bourse

 |   |  121  mots
(Crédits : DR)
L'équipementier automobile français Plastic Omnium a vu son titre de bourse se déprécier de 7,8 % ce mardi. Il fabrique des systèmes de dépollution de véhicules diesel, pour 13 constructeurs, mais pas ceux touchés par le scandale de Volkswagen.

Le scandale des contrôles diesel trafiqués de Volkswagen, aux Etats-Unis, retentit sur le cours de bourse de certains équipementiers positionnés dans ce secteur. Il en va ainsi de Plastic Omnium (PO), dont le titre a dévissé de 7,8 % ce mardi, incitant le groupe familial français à assurer « n'équiper en systèmes de dépollution aucun des véhicules du groupe Volswagen concernés par le rapport de l'agence EPA (Environmental Protection Agency) », selon un communiqué.

PO, qui, en Rhône-Alpes, possède, notamment , un centre de recherche et développement (Sigmatech), dans le parc de la Plaine de l'Ain, rappelle qu'il fabrique « des systèmes de dépollution de véhicules diesel SCR pour 13 constructeurs automobiles mondiaux ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :