Annecy : chèvres et moutons remplacent les tondeuses

 |   |  180  mots
Des moutons pour remplacer les tondeuses, à Annecy.
Des moutons pour remplacer les tondeuses, à Annecy. (Crédits : CC0 Public Domain)
Tout l'été, la Ville d'Annecy a choisi de tester l'éco-pâturage sur sept sites péri-urbains représentant un ensemble de plus de quatre hectares. Il s'agit pour la municipalité engagée dans une démarche durable en écho à la COP21, de préférer les animaux aux engins motorisés.

Chèvres et moutons sont déjà à l'œuvre depuis quelques semaines sur sept sites péri-urbains de la ville d'Annecy. Durant tout l'été, la capitale de la  Haute-Savoie expérimente l'éco-pâturage sur un ensemble de terrains d'un total de 4,2 hectares. Des terrains fauchés par des animaux.

Une présence permettant ainsi d'éviter le passage d'engins motorisés, habituellement utilisés une à deux fois par an. Le pâturage par les animaux, confié à deux agriculteurs locaux, favorise alors la biodiversité.

« Cette pratique vise d'une part à l'entretien éco-responsable d'espaces publics et d'autre part, à favoriser l'expansion d'une agriculture locale mettant en oeuvre des pratiques respectueuses de l'environnement et la sauvegarde d'espèces animales locales », souligne la municipalité.

L'objectif de la Ville d'Annecy est également de permettre de réintroduire progressivement plus de nature en ville et développer une agriculture de proximité. Une démarche faisant écho aux « engagements de la Ville en matière de lutte contre le réchauffement climatique à quelques semaines de la Conférence internationale sur le climat de Paris en décembre 2015 ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :