Cenntro Motors France a rendez-vous au tribunal de commerce

 |   |  194  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
La CGT appelle jeudi les salariés de Cenntro Motors France à exprimer leur colère contre le plan de licenciements présenté le 16 juin dernier.

Ce 25 juin le tribunal de commerce examinera une nouvelle fois le dossier Cenntro Motors France, le repreneur de SITL, placé en redressement judiciaire le 30 avril dernier. La CGT de Cenntro Motors France (repreneur de SITL) a appelé les salariés de l'entreprise à se rassembler devant le siège de Gerland pour se rendre jusqu'au Palais de justice et exprimer leur colère.

« Il faut que le groupe revoie son plan ou alors il faut se tourner vers d'autres repreneurs extérieurs plus fiables avec un vrai projet. Nous réclamons au juge commissaire, à la DIRRECTE et aux pouvoirs publics de refuser les licenciements de 263 salariés sur 383 aujourd'hui », dénonce ce syndicat dans un communiqué.

Audience intermédiaire

Selon nos informations aucune décision ne serait prise par les juges lors de cette audience qualifiée d'intermédiaire. Cenntro Motors qui se dit déterminé à présenter un plan de continuation ne le ferait qu'à la rentrée. La question est de savoir si le groupe américain a tenu ses engagements de verser (tout ou partie) des 7,5 millions qui manquent pour atteindre les 15 millions promis lors de la reprise des actifs en juin 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :