Contrat de recherche sur la gare du futur

 |   |  132  mots
Etienne Tricaud, président d'AREP et Gaël Perdriau ont signé la convention-cadre ce vendredi à Saint-Etienne.
Etienne Tricaud, président d'AREP et Gaël Perdriau ont signé la convention-cadre ce vendredi à Saint-Etienne. (Crédits : YP)
La Cité du design a signé une convention-cadre avec AREP, une filiale de la SNCF. Trois projets de recherche sont lancés.

La Cité du design et AREP veulent travailler sur la gare du futur. L'institution stéphanoise et la filiale de SNCF gares & connexions, spécialisée dans la conception d'espaces, ont signé ce vendredi une convention-cadre de recherche triennale.

Trois programmes ont d'ores et déjà été définis. Ils portent sur les locaux de vente de billets de la gare de Saint-Etienne Carnot, le plafond de la gare de Lyon (Paris) conçu dans les années 1980 par Pierre Paulin, et la conception du « quai du futur ». Ces programmes de recherche, co-financés par la Cité du design et AREP, ont pour objectif d'expérimenter de nouvelles solutions et d'adapter les gares aux évolutions des attentes des usagers. Chaque jour, 10 millions de personnes passent par les gares de la SNCF.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :