Départementales : En Isère Cottalorda éliminé

 |   |  326  mots
(Crédits : Reuters)
Le PS encaisse de sévères revers dans le Nord-Isère avec la défaite du président du Conseil général Alain Cottalorda. Le FN réalise une percée significative. La droite est en embuscade pour faire basculer le département.

L'actuel président PS du Conseil général de l'Isère Alain Cottalorda a été éliminé dès le premier tour dimanche, dans son canton de Bourgoin. Une défaite représentative de l'état de la gauche dans le Nord-Isère, éliminée dans tous les cantons du secteur. Le président sortant ne l'a pas caché : "Le département va basculer, oui".

Au second tour, le FN sera présent dans 18 cantons sur 29 au total et arrive en tête dans neuf cantons parmi lesquels ceux de Charvieux, La Verpillière, l'Isle d'Abeau, Vienne 1 et 2, mais aussi Pont-de-Claix dans le Sud-Isère.

La droite en embuscade

La droite est donc en embuscade pour le second tour. Unie au centre, elle sera en duel avec le FN dans 14 cantons tandis que la gauche affrontera le FN dans trois cantons. Ce sera le cas d'André Vallini, Secrétaire d'Etat à la réforme territoriale et ancien président PS du Conseil général. Il est arrivé en tête dans son canton de Tullins avec un peu plus de 40,8 % des voix. Sept duels gauche/droite seront également programmés le 29 mars. Malgré des défaites au niveau du département, le PS résiste à Grenoble où il sera présent dans l'ensemble des 4 cantons au 2e tour.

Le rassemblement citoyen (EELV, Front de gauche), qui visait jusqu'à 9 cantons après son succès aux municipales, ne transforme l'essai que sur 3 des 4 cantons de Grenoble et affrontera le PS.

Enfin, malgré la difficulté -puisque le mode de scrutin prévoit que chaque liste doit obtenir au moins 12,5% des inscrits-, deux triangulaires sont annoncées en Isère pour le 2e tour : au Grand Lemps tout d'abord, où l'Union de la gauche (30,63%) est talonnée par le FN (29,57%) et l'union de la droite (29,23%) et dans le canton du sud-Grésivaudan également, où l'équipe Bonnefoy/Perazio (DIV) affrontera Di Maria/Roux (divers gauche) et Reynaud/Santana (FN).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :