La Savoie teste la propagande électorale en ligne

 |   |  273  mots
(Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
Pour la première fois, les électeurs savoyards peuvent consulter en ligne les documents officiels de leurs candidats aux élections départementales des 22 et 29 mars.

La Savoie fait partie des cinq départements où cette publication dématérialisée est mise à l'essai, avec les départements de l'Allier, de l'Aude, de l'Ille-et-Vilaine et de la Loire-Atlantique.

Depuis lundi 9 mars, les internautes peuvent ainsi consulter les professions de foi et les bulletins de vote de leurs candidats sur le site gouvernemental www.programme-candidats.interieur.gouv.fr/

Numérique, mais classique

Les deux documents sont diffusées au format PDF. Mais il est recommandé de ne pas utiliser ce bulletin de vote lors de l'élection, car il risque de ne pas être imprimé de manière identique au bulletin officiel.

Les candidats n'avaient pas la possibilité d'ajouter de photos ni de vidéos aux documents officiels. L'objectif visait avant tout à donner davantage de visibilité aux documents de campagne.

Cette campagne en ligne sera-t-elle généralisée aux élections régionales de décembre prochain? Pour l'heure, « l'idée est de voir comment réagissent les électeurs et les candidats, avant d'aller plus loin », répond Axel Rebecq, chef du service interministériel de la communication à la préfecture de la Savoie..

Neuf candidats sur dix

73 des 82 binômes candidats ont accepté d'expérimenter cette nouvelle forme de propagande électorale. « Le contrat d'expérimentation ne rendait pas nécessaire de donner les raisons des refus », précise Axel Rebecq,

Sur les neuf binômes ayant refusé cette publication dématérialisée, sept sont des candidatures représentant le FN. « Il n'y a pas eu de consignes du parti à ce sujet », a indiqué Véronique Drapeau, candidate dans le canton d'Aix-les-Bains 1, qui a elle-même accepté la formule.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :